Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Fiche d'expérience

La gestion des biens communs du Peuple Ixil: base principale du TIICHAJIL ou bien vivre

Une fiche d'experience de Pablo Ceto, Fundación Maya – FUNDAMAYA, et membre de l'Association de Populations de Montagne du Monde (APMM)


Resumé

La Région Ixil se trouve située dans la sierra des Cuchumatanes, au nord du départament du Quiché, Guatemala. Le Peuple Ixil appartient à la famille des Peuples Mayas Lakandon, Mam, Tzeltal, Sotzil, Tojolabal depuis avant l'invasión espagnole. L'experience de la gestion du territoire et des biens naturels propres au peuple maya dans la Régión Ixil a été interrompue avec l'invasion espagnole en 1530.

Depuis le début du siècle passé, les territoires du Peuple Ixil ont commencé à être dépouillés par les grands propriétaires terriens (finqueros). Le Peuple Ixil a entrepris un processus de récupération de son identité, de ses valeurs culturelles, de son organisation sociale et politique et la gestion commune de ses biens communs.

 

VIDÉO BIEN COMMUNS: Pablo Ceto, membre de la fondation Fundamaya

 

MOTS CLÉS
Biens communs, tradition maya, usages, coutumes, Guatemala.

 

Langue de la FICHE d'EXPERIENCE : español


Télécharger la FICHE D'EXPERIENCE