Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Fiche d'expérience

Le développement d'un territoire rural de montagne à partir de ses propres ressources et de ses atouts paysagers, Haute-Bruche, Vosges

Une fiche d'expérience de Jean-Sébastien Laumond, Agent de Développement Espaces Naturels et Environnement



Résumé

« Le paysage c’est l’affaire de tous ». La Communauté de Commune de la Haute-Bruche est engagée depuis 20 ans dans l’action paysagère, une démarche à l’époque pionnière dans les Vosges. La problématique est à présent unanimement connue dans le Massif : celle de l’enrésinement des vallées et de la fermeture des paysages, liée au déclins conjoints de l’industrie et de l’agriculture. L’étalement urbain a rencontré celui des sapinières avec pour conséquence une perte importante de perte d’heures d’ensoleillement pour les habitants.

La question du paysage a dès lors concerné les habitants autant que les propriétaires forestiers ou les agriculteurs : c’était effectivement « l’affaire de tous ». L’appropriation de l’enjeu nécessitait une réponse collective : la communauté de communes a porté et soutenu la création d’associations foncières pastorales (AFP), destinées non seulement à rouvrir les espaces enfrichés mais également à redonner dynamisme et attractivité à la vallée. A l’origine outil de valorisation du foncier agricole ou forestier, les AFP trouvent à présent vocation à circonscrire l’étalement urbain.


 

MOTS CLÉS :
Fermeture de paysages, Associations foncières pastorales, Ressources naturelles, Agriculture durable.

 

Langue de la FICHE d'EXPERIENCE : français


Télécharger la FICHE D'EXPERIENCE