Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Imprimer la page Informer un ami Agrandir la police Reduire la police

L’aire marine protégée communautaire du Bamboung au Sénégal

ECADIM : L’aire marine protégée communautaire du Bamboung au Sénégal

Un ECADIM réalisé par Armelle Lainé-Penel

"Gestion des espaces naturels" Agrocampus Ouest,  site de Beg Meil. 29170 Fouesnant.

 

RESUME:

Le Siné Saloum est située au sud-ouest de la Région de Fatick, à environ 150 kms au sud de Dakar.

C'est ici que s'est constituée après un long processus la première AMP communautaire du Sénégal. Celle-ci fonctionne en cogestion de façon pérenne, grâce à la mise en place d’un campement écotouristique , en charge de couvrir les frais de fonctionnement de l’AMP, et de contribuer au développement de la Communauté Rurale de Toubacouta.

 

Le cas d’Océanium au Sénégal montre qu’il est possible d’adapter  les outils réglementaires dans des contextes différents, à condition de travailler avec les acteurs locaux et plus particulièrement avec les populations locales concernées. Il s’agit d’un travail long et délicat qui identifie les marges de manœuvre pour appliquer unes ou des mesures de conservation avec les pêcheurs et identifier à quelles conditions elles peuvent être mises en place. Ce travail passe par une phase importante de sensibilisation et une meilleure compréhension des interactions entre activités humaines et milieux « naturels ».  
Sur le site du Bamboung, la mise en réserve apparaît comme une condition nécessaire pour penser l’avenir et survivre dans un contexte où la gestion des ressources est devenu une priorité pour la survie des villageois. Après 2 années de concertation, les règles d’usages de la réserve ont été définies collectivement et adoptées à l’unanimité.

La démarche mise en œuvre met en évidence qu’il est important de faire comprendre les enjeux de la préservation de la ressource,  pour protéger l’environnement,  mais surtout pour préserver des métiers et des pêcheurs.


Quels enseignements ?


Le cas du Bamboung met en évidence l’intérêt de  mettre en place des mesures de conservation pour préserver les ressources halieutiques nécessaires au maintien des populations locales sur les zones côtières.

Il soulève plusieurs points importants :

  • Le besoin d’identifier le problème que l’on cherche à résoudre. Dans le cas du Bamboung, le problème de la diminution de la ressource côtière est liée à une  activité de surpêche,  par les populations côtières sur des espaces jouant un rôle important pour son renouvellement (rôle de nursery).
  • L’implication des populations locales dans la compréhension des enjeux et des phénomènes naturels et sociaux. La connaissance du fonctionnement des écosystèmes aquatiques et de leurs interactions avec les activités humaines  apparaît comme une condition nécessaire pour permettre aux pêcheurs de comprendre l’impact de leur activité sur le milieu naturel . Cette connaissance correspond à la « phase de sensibilisation » réalisée par Océanium.
  • L’implication des populations locales dans l’identification et le choix de solutions. Une meilleure connaissance des interactions entre le milieu naturel et la pêche, permet aux villageois d’identifier là où il est possible d’agir,  de manière acceptable tant d’un point de vue social, économique et environnemental. Différentes solutions peuvent alors être proposées, et les solutions des uns ne sont pas celles des autres (c’est l’exemple du Bamboung et de la Casamance).
  • La conciliation entre protection de la nature et des villageois. Protéger la nature ne consiste pas uniquement à mettre en place des périmètres de protection. En faire « un bon usage » en valorisant des fonctions et en préservant des fonctionnalités, est aussi une manière de « protéger ».

Textes Associés

Le site d'Océanium
Espèces recensées dans  l'aire du Bamboung  chez Wikipedia
La conservation de la biodiversite pour un developpement durable. Bulletin n°19. ENDA -TM

Documents associés

Entretien avec avec Haïdar El-Ali, président de l'Océanium, avril 2009

Reportage photo de GEO n° 359 (janvier 2009)

Reportage chez senegalaise.com

Videos associées

La vidéo "Bamboung" (24 minutes, 11/2005)