Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Grille de lecture

L’expérience compilée ici s’inscrit dans le cadre d’un travail mené par le Collectif Pêche & Développement de Lorient consistant à faire un état des lieux des bonnes pratiques de pêche en relevant les initiatives de gestion qui s’inscrivent dans une démarche de pêche responsable.

L’idée de base était savoir si la médiatisation de la pêche est objective. Partant d’un constat que la pêche souffre d’un manque de communication et que la tendance est à dépeindre ce secteur de façon négative quasi-systématiquement, le Collectif Pêche & Développement a voulu pointer du doigt les personnes ou communautés ayant des bonnes pratiques plutôt que le contraire.

Ce projet a été mené avec comme objectifs d’apporter des réponses ou des éclaircissements aux questions suivantes:

  • La pêche a beaucoup évolué depuis les dernières décennies, peut-il y avoir aujourd’hui adéquation entre les activités professionnelles de pêche et la préservation de l’environnement ?
  • Les pêcheurs sont accusés d’être des pilleurs et des dégradeurs de l’océan, y a-t-il des exemples montrant qu’ils sont capables de construire de façon collégiale la gestion des ressources halieutiques ? Sont-ils capables d’en être co-gestionnaires ?
  • La gouvernance est un principe de plus en plus mis en avant pour la définition des politiques de gestion, dans quelle mesure elle peut s’appliquer à la pêche ? Y a-t-il des exemples de gouvernance fonctionnelle ?
  • Dans quelle mesure la concertation avec les pêcheurs professionnels est prise en compte dans l’établissement des politiques littorales? Comment naissent et grandissent les initiatives et les innovations ? Quelle importance et quel rôle des preneurs d’initiatives et passeurs d’innovations ?
  • Dans un contexte où les pouvoirs européens souhaitent pouvoir gérer la pêche de façon centralisée, quelle est la pertinence de la décentralisation? Dans quelles mesures la pêche a besoin d’une gestion à l’échelle du territoire?
  • La Commission Européenne souhaite régler les problèmes de la pêche par le marché en privatisant les droits d’accès aux ressources halieutiques via les Quotas Individuels Transférables, existe-t-il des alternatives à cette proposition?
  • Les Aires Marines Protégées sont des instruments de plus en plus adoptés pour la gestion de l’environnement maritime. Dans quelle mesure les pêcheurs y sont intégrés, comment le sont-ils et quels en sont les enjeux pour eux ? ( à ce sujet consulter Ecadim 01)
ECADIM: Parc Naturel Marin d’Iroise
Ecadim