Initiative

Echange Est-Ouest sur le devenir de l'agriculture de montagne

ROUMANIE

Quel avenir pour les communautés de montagne roumaines, face à leur transition vers l'économie de marché et à l'intégration européenne?

Porteurs de l'initiative:

APMM

Dans les zones rurales de montagne, le devenir des paysans et de leur savoir-faire constitue un enjeu économique, social et environnemental. Cette problématique se pose de façon plus cruciale encore dans les pays ruraux de l’Est, comme la Roumanie et ses voisins.


Malgré la part importante de l’agriculture dans l’économie roumaine (15 % du PIB, 40 % de la population), le secteur constitue le « talon d’Achille » de la Roumanie et de nombreux pays d’Europe de l’Est. En effet, la redistribution des terres agricoles sous le régime communiste a entraîné un morcellement de l’espace rural en petites parcelles dont l’exploitation n’est pas viable économiquement. De plus, la vétusté des matériels et des pratiques constitue un frein à la productivité face à la concurrence des grands pays agricoles, et entraîne appauvrissement des paysans et l'exode rural. L’incompatibilité actuelle avec le haut niveau d’exigence communautaire (mise aux normes, sécurité alimentaire, protection des consommateurs, etc.) impose une remise à niveau du secteur qui pourrait - sans accompagnement - s’avérer très coûteuse sur le plan social et environnemental.


Face aux bouleversements attendus d’un milieu rural fondé majoritairement sur des petites exploitations de type familial (plus des deux tiers des exploitations de semi-subsistance), l’expérience des autres pays européens constitue un soutien précieux dans la démarche de modernisation agricole des nouveaux entrants de l’Est. Il leur faut en effet préparer la réforme de la PAC 2013 (« produire pour nourrir, nourrir sainement, dessiner les contours d’un paysage rural harmonieux, ménager les territoire »).


Il est important de reconnaître la valeur des communautés de montagne qui souhaitent continuer à développer leurs activités productives. Il est urgent de créer des politiques adaptées et des solutions innovantes pour les aider à diversifier leurs économies et à ménager leurs ressources environnementales et culturelles. Une réelle coopération Est-Ouest permettrait d’accompagner ces changements et de préparer la PAC de 2013 en associant à cette démarche les acteurs des territoires les plus sensibles, qui sont les premiers concernés par les exigences d’équilibre et de durabilité de la future politique agricole.

Document fondateur:

Charte des Populations de Montagne du Monde (PDF)(FR)(23K)

Relations avec d'autres acteurs:

FPH, Ministère Roumain de l’Agriculture

Eléments de calendrier:

Fin 2008 - début 2009

Synergie avec d'autres initiatives:

Rencontre régionale en Chine

Régulation locale de l'accès aux ressources naturelles

Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Agenda

RENCONTRE PUBLIQUE SUR LES BIENS COMMUNS

Pour la Transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs.

OBJECTIF PLANCTON

Action de science participative originale menée à Brest et à Lorient en partenariat avec Plancton du Monde.

AMENAZAS PARA LA PESCA EN EL MEDITERRÁNEO

24 de mayo 2014: visita y charlas en Vinaroz, región de Valencia.