Initiative

Renforcement des capacités des organisations de petits pêcheurs

AFRIQUE CENTRALE

Aider les organisations de petits pêcheurs d’Afrique Centrale à se structurer au niveau national et sous-régional, à renforcer leurs capacités et à construire une relation avec les organisations paysannes

 Porteurs de l’initiative:

- Jeanot MINLA MFOU’OU, Réseau APM Afrique/UPAFA/CANADEL
- Kolyang PALEBALE, Réseau APM Afrique/UPAFA/CNCPRT (Conseil national de Concertation des Producteurs ruraux du Tchad)

Dans le cadre des activités de l’ancien réseau APM Mondial devenu réseau TERRE CITOYENNE et facilité par la Fph, nous avons été en relation avec le Forum Mondial des petits pêcheurs, et plus tard avec l’ADEPA. Ces contacts et échanges nous ont fait prendre conscience de la place et du rôle importants des petits pêcheurs comme producteurs aux côtés des agriculteurs, des éleveurs, etc. En nous replaçant dans le contexte de l’Afrique Centrale, nous nous sommes rendus compte que la quasi-totalité des onze pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (Cameroun, Tchad, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, Congo, République Démocratique du Congo, Rwanda, Burundi, Angola, Sao Tome et Principe) regorgeaient de populations qui vivent essentiellement de la pêche artisanale maritime, fluviale ou lacustre.


Contrairement au mouvement paysan en construction dans cette sous région, les organisations de petits pêcheurs d’Afrique Centrale font l’objet de peu d’attention de la part des partenaires, qui ont très peu d’actions orientées vers cette catégorie d’acteurs (en-dehors de la FAO).


Par ailleurs, les petits pêcheurs, ce en dépit de leur nombre, de leur apport sur les plans économique et de la sécurité alimentaire, sont absents des débats et autres concertations au cours desquels sont élaborées les politiques publiques de développement en général, et celles relatives à la pêche en particulier.

 

Enfin, ces petits pêcheurs n’échangent guère avec leurs homologues africains et internationaux. Ils sont coupés du monde alors qu’ils travaillent dans un secteur où l’influence internationale est très forte dans le contexte actuel de mondialisation.


Eu égard à tout ce qui précède, nous avons initié un travail de diagnostic de la situation des petits pêcheurs dans 4 pays (pour commencer) : Gabon, Tchad, Cameroun, Congo. Ce travail a été réalisé par une équipe de consultants recrutés grâce à un financement de la Fph. Les résultats sont très révélateurs de la situation qui prévaut dans la région. Ils seront exposés lors d’un atelier sous-régional, et une stratégie et un plan de travail élaborés en conséquence. Lors de cet atelier seront invités différents partenaires, notamment l’ADEPA et le Forum Mondial des Pêcheurs.

Documents fondateurs:

Etat des lieux de la pêche artisanale en Afrique Centrale–Rapport de synthèse (PDF)(FR)(304K)

Relations avec d’autres alliés:

ADEPA pour partager l’expérience de l'Afrique de l’Ouest Organisation des petits pêcheurs autour du Lac Victoria Forum Mondial des Pêcheurs Projet atelier sous-régional

Eléments de calendrier:

Actuellement, nous sommes en recherche de financement pour l’atelier sous-régional, dont les résultats détermineront la suite.

Le saviez vous?

Ces alliés peuvent être des organisations internationales, des organisations régionales, des organisations nationales ou locales. Lire+

Agenda

RENCONTRE PUBLIQUE SUR LES BIENS COMMUNS

Pour la Transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs.

OBJECTIF PLANCTON

Action de science participative originale menée à Brest et à Lorient en partenariat avec Plancton du Monde.

AMENAZAS PARA LA PESCA EN EL MEDITERRÁNEO

24 de mayo 2014: visita y charlas en Vinaroz, región de Valencia.