Initiative

Renforcement des capacités des organisations paysannes en Afrique Centrale

AFRIQUE CENTRALE

Faire émerger/renforcer un mouvement paysan fort et dynamique en Afrique Centrale et en faire un acteur de développement par pays et pour la sous région

 

Porteurs de l'initiative:

Réseau APM Afrique / CANADEL

Lors de la création officielle du Réseau APM Afrique en 1995, il s’était fixé pour objectif de faire émerger et / ou renforcer un mouvement paysan en Afrique. Près de dix ans plus tard, plusieurs organisations paysannes faîtières existent dans plusieurs pays sous forme de plates-formes nationales notamment en Afrique de l’Ouest, dans l’espace CEDEAO, le CNCR  au Sénégal, l’ANOPACI en Côte d’Ivoire, pour ne citer que deux exemples. Après que cela ait été fait dans la quasi-totalité des pays membres de la CEDEAO  , une plate-forme sous régionale a été créée, il s’agit du ROPPA.

Il en a été de même en Afrique de l’Est et du Sud où ont été créées ou renforcées et dynamisées MVIWATA en Tanzanie, la KNFU  au Kenya, la ZNFU  au Zimbabwe pour citer juste quelques unes des organisations paysannes faîtières nationales. Plus tard a été créée l’EAFF.

En excluant l’Afrique du Nord où le Réseau APM Afrique n’a véritablement pas travaillé, on constate que la même dynamique n’a pas suivi en Afrique Centrale zone CEMAC  et CEEAC . Malgré quelques tentatives encore fragiles.

C’est sur la base de ce constat que le Réseau APM Afrique a initié un Projet de Renforcement des Capacités des Organisations des Producteurs d’Afrique Centrale (PROPAC) qui a reçu un petit financement du FIDA (Fonds International pour le Développement de l’Agriculture) et pour le lequel la FPH (Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’homme) a mis à disposition un petit financement complémentaire.

Ce travail de renforcement des capacités des organisations de petits producteurs en Afrique Centrale, vise donc à rattraper le retard qu’accuse cette sous région, en mettant l’accent sur:

  • l’appui à l’émergence des plates-formes nationales ou cadres de concertation au niveau pays des organisations des producteurs
  • l’appui à l’émergence d’une plate-forme sous régionale des organisations des producteurs
  • la capitalisation de la première expérience de l’UPAFA et la recherche des moyens financiers pour continuer l’expérience de l’UPAFA au moins en Afrique Centrale
  • la formation des leaders des organisations des producteurs d’Afrique Centrale en valorisant l’expérience de l’Université Paysanne Africaine.
  • faire le lien en les organisations paysannes et les organisations de pêcheurs.

 

 

Documents fondateurs

Relations avec autres acteurs

  • CONTAG au Brésil
  • COPROFAM sur la formation des leaders paysans dans le Mercosur
  • Forum Mondial des Pêcheurs, ADEPA et Projet Lac Victoria sur la relation paysans pêcheurs

Eléments de calendrier

-    La première phase du projet a eu lieu en 2005 – 2006.
-    La deuxième phase est en cours
-    Une troisième phase sera élaborée cette année

Le saviez vous?

Ces alliés peuvent être des organisations internationales, des organisations régionales, des organisations nationales ou locales. Lire+

Agenda

RENCONTRE PUBLIQUE SUR LES BIENS COMMUNS

Pour la Transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs.

OBJECTIF PLANCTON

Action de science participative originale menée à Brest et à Lorient en partenariat avec Plancton du Monde.

AMENAZAS PARA LA PESCA EN EL MEDITERRÁNEO

24 de mayo 2014: visita y charlas en Vinaroz, región de Valencia.