Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Expériences

Dao The Anh – CASRAD

Dao The Anh – CASRAD : Agrotourisme, accueil paysan et nouveau développement rural au Vietnam

Agrotourisme, accueil paysan et nouveau développement rural au Vietnam

Dans le contexte vietnamien, M. Dao The Anh parle d’une augmentation de la demande de diversification des produits touristiques, concrètement dans le milieu rural où les sites touristiques traditionnels sont déjà saturés. Les initiatives sur le tourisme rural son récents et plutôt spontanées, sans la gestion des autorités. Malgré ça, M. Dao The Anh souligne que le mouvement de nouveau développement rural, qui est au centre de la politique du développement du Gouvernement vietnamien, ouvre les opportunités pour le tourisme rural. Il souligne l’importance de mobiliser les habitant ruraux dans le tourisme rural, en leur faisant participer activement dans la conservation des héritages culturels et environnementaux.

Malheureusement il y a quelques difficultés :

- L’absence de cadre juridique et de la planification pour attirer les investissements dans le tourisme rural.
- Le non existence de stratégies pour lier le tourisme rural à l’agriculture.
- Les activités de tourisme rural existantes ne sont pas associées au développement rural : existence de mauvaises infrastructures, pollution et destruction des ressources naturelles.
- Il existe un manque d’équité en partageant des bénéfices entre les acteurs dans la chaîne de valeur du tourisme rural, non attiré par les agriculteurs.
- Il manque des services d’organisation pour la formation professionnelle.
- La publicité et la communication sur le marché du tourisme sont limitées.

Les défis du nouveau développement rural au Vietnam comprennent : la planification et développement des infrastructures, la protection environnementale rurale, l’augmentation du revenu, la réduction de la pauvreté et la restructuration du travail rural du secteur agricole vers le secteur des services.

Concernant les opportunités de ce nouveau modèle :

- L’agrotourisme/accueil paysan peut être considéré comme une solution pour le développement rural adapté a plusieurs régions.
- L’agrotourisme/accueil paysan fait partie de la chaîne de valeurs de l’agriculture
- La possibilité d’échanger des expériences et de les intégrer dans le réseau international de l’Accueil Paysan.
- La création d’un réseau/association à l’aide des ONG, chercheurs, de l’État, etc.


Pierre Vuarin – Fondation Charles Léopold Mayer

Les nouvelles formes du tourisme et la stratégie de la Fondation Charles Léopold Mayer dans le soutien de la collaboration d’Accueil Paysan au  Vietnam (Pierre Vuarin)

Les nouvelles formes du tourisme et la stratégie de la Fondation Charles Léopold Mayer dans le soutien de la collaboration d’Accueil Paysan au  Vietnam

Pierre Vuarin fait remarquer la nécessité de compter sur les personnes du milieu rural pour agir au développement de ses régions, car elles sont les porteuses du mouvement touristique. La réflexion se pose sur quatre points : 1. La nécessité d’une approche territoriale intégrée. Le développement comme ensemble d’activités : tourisme, agriculture, pêche, valorisation des produits locaux, qualité de l’eau, patrimoine, artisanat, etc. 2. Il s’agit d’un processus multi-acteurs : agents publics, paysans, agences de tourisme,.. que visitent le terrain et discutent sur place. 3. Affirmation et engagement sur le développement durable, en se mettant d’accord sur le modèle qu’on veut développer et en intégrant les aspects sociaux. 4. Le témoignage : en partant des expériences locales, régionales, nationales pour partager les connaissances. Pierre Vuarin souligne deux défis à propos du développement rural : a.- Le développement du tourisme local/rural et son modèle, b.-   L’importance sur le caractère du « durable », en faisant attention aux populations et aux produits locaux. 


Thaise Guzzatti – Accueil Paysan - Brésil

Thaise Guzzatti – Accueil Paysan - Brésil :

Accueil Paysan, un réseau du local à l’international

Mme. Guzzatti commence sa présentation avec un historique sur l’origine du réseau Accueil Paysan. Il est le produit d’une réflexion pendant la fin des années 70 sur quel type d’agriculture et quel type de tourisme il faut développer, en opposition au tourisme de masse et au modèle d’agriculture polluante existante et en faveur d’une agriculture de montagne et paysanne.

L’initiative part de l’association « Peuple et culture d’Isère » en 1979, qui décide d’étendre ses activités dans le secteur rural. Préoccupés par le destin des revenus du tourisme, ils réfléchissent sur des nouveaux modèles en mettant en place le « Comité d’Étude et de Propositions pour le Développement des Activités Paysannes ». Ce comité est composé par des paysans, des animateurs et des chercheurs.

L’année 1987 voit la naissance de la Fédération Accueil Paysan créée avec une structure de quatre pôles : économique, politique, culturel et social autour d'une charte caractérisée par le développement des territoires ruraux en difficulté, en cohérence avec l’agriculture paysanne, la convivialité de l’accueil et le respect de l’environnement et surtout, pensé, organisé et animé par les paysans eux-mêmes.


M. Nguyen Van Tri – Vietnam Association of Rural Development Science (PHANO)

M. Nguyen Van Tri – Vietnam Association of Rural Development Science - PHANO

La direction et la participation du PHANO dans les activités touristiques agricoles.

M. Nguyen Van Tri a parlé des défis existants dans la construction d’un nouveau modèle de développement rural en abordant les perspectives de nouvelle construction rurale et la participation de PHANO dans le développement d’accueil paysan au Vietnam.


Samir Newa – NEPAL

Samir Newa – NEPAL

M. Newa a parlé de son expérience au Népal avec les produits bio et l’agrotourisme en renforçant les idées suivantes :
- L’importance de la promotion des produits agricoles et le marketing social pour un développement durable : partage des bénéfices entre les agriculteurs et autres intervenants dans la chaîne agricole.
- Les avantages du tourisme « vert » associé aux modèles de développement agricole rural et d’amélioration de la vie des gens.
- La valeur des produits bio : ce sont des aliments sains qui vont de la ferme au consommateur.

Il a décrit également le processus d’élaboration des produits agricoles d’origine biologique de sa ferme, ainsi que les problèmes à surmonter : techniques de récolte, traitement et stockage, transportation, certification des produits, politiques locales de développement, réactions des consommateurs…


Madam Rai - NEPAL


M. Rai a donné un point de vue de la situation du secteur rural au Népal et le rôle des paysans dans le développement de l’agrotourisme, en abordant : l’histoire et les potentialités du pays, les contributions au développement rural, le partage d’expériences et l’importance du développement social, ainsi que l’exploitation des liens entre la nature et les habitants des endroits ruraux.


Sidharta – INDIA
M. Siddharta a parlé du tourisme rural et d'une approche durable de l’agriculture. Il a utilisé le discours littéraire pour commenter une expérience de tourisme rural en Inde.


Dan Wenhong – Université de Guizhou, Chine.
Mme. Wenhong a emphatisé l’importance des revenus tirés du tourisme pour les paysans, en complément aux revenus agricoles, en posant comme exemple le modèle de gestion de l’écomusée de la province de Guizhou en Chine (partage de bénéfices entre l’État et les villages).


Jean Bourliaud – Association des Peuples et Montagnes du Monde, France

M. Bourliaud a parlé des activités touristiques dans les montagnes en remarquant :
- L’importance de l’implication des autorités publiques et les centres de recherche pour la mise en place des règlementations sur le tourisme rural.
- La nécéssité de se concentrer sur la préservation des éléments de patrimoine local pour assurer un développement durable.
- L’importance des expériences et activités des populations locales pour être prises en compte dans les politiques publiques locales.

Agenda

RENCONTRE PUBLIQUE SUR LES BIENS COMMUNS

Pour la Transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs.

OBJECTIF PLANCTON

Action de science participative originale menée à Brest et à Lorient en partenariat avec Plancton du Monde.

AMENAZAS PARA LA PESCA EN EL MEDITERRÁNEO

24 de mayo 2014: visita y charlas en Vinaroz, región de Valencia.