Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Alain Desjardin, ancien président d’Accueil Paysan,

 

La formation/action, parcours personnel et interventions dans les milieux industriels et paysans.

Par Alain Desjardin, France ancien président d’Accueil Paysan, Président de Peuple et Culture.


Ce que je pense important de l’éducation populaire et paysanne à traduire en formation:

1. Le paysan a les mêmes droits que les autres citoyens

> Voir avec les yeux des paysans

> On ne forme pas un adulte, il se forme

> La formation est émancipatrice si elle part de la vie

> Prendre du recul, de la vie quotidienne ;

> Méthode pédagogique : voir – juger – agir.

2. Organiser des rencontres de multi acteurs : paysans – consommateurs – formateurs pour aborder les conflits, donner du sens à la solidarité (entre acteurs, entre citoyens) pour un «vivre ensemble »

3. Etablir une classification des besoins et des compétences : le foncier, l’accès aux prêts solidaires, le respect du vivant (la terre, la biodiversité végétale et animale), les outils allégeant la pénibilité …Donner le goût et l’envie de penser la maîtrise de son métier :

> Le sol, l’air, l’eau, le feu et leur richesse fonctionnelle ; 

>> Le produit de qualité de son travail paysan

>> Légumes, fruits, céréales, fleurs, animaux, …
>> Les transformations possibles, par l’utilisation d’outils communs, les énergies renouvelables, le moindre déchet …
>> Les ventes en circuits locaux, à la ville, à l’exportation, par groupements de producteurs
> Les valeurs de démarches collectives concourant à la dignité la fierté un revenu décent et solidaire.

Ce qui suppose une démarche d’éducation à la responsabilité
- De garantie de qualité de sont produit
- De participation aux débats d’orientation
- De compétences à acquérir, de gestion, de ventes, d’ouverture, vers les femmes et les jeunes
- De gestion des conflits et de partage des responsabilités pour la dignité de tous les membres
 

Conclusions de l’éducation populaire :

 

  • 1 – Partir de principe que toute femme, tout homme pense.
  • 2 – Donner à toute personne, le goût et l’envie de parler, de soi, de son vécu, de ses aspirations à vivre …

- De proposer de se rencontrer en groupes pour regarder le juste et l’injuste ;
- D’inviter à prendre « sa part » pour un monde meilleur (du local au global).

  • 3 – Méthode

Un accompagnement progressif, soucieux d’éviter les découragements et jugements négatifs de l’autre :
- Identifier ce qui est facteur d’aliénation ;
- Initier les méthodes d’entraînement mental.

  • 4 – Leaders sociaux et responsabilités sociétales :

Le projet conceptuel doit se concevoir sur des valeurs de justice, de fraternité, de dignité et de paix.
La naissance de mouvements sociaux part de situations jugées insupportables par des personnes, organisation des protestations par des pétitions, des protestations, des mouvements violents ou non violents, vers l’opinion  publique et les gouvernements nationaux et internationaux.

Le second degré de l’Université populaire internationale a toute sa légitimité dans la formation de leaders sociaux, en regard des inégalités sociales planétaires, des atteintes aux libertés de vivre et de circuler dans la dignité et pour faire face aux urgences climatiques de la planète aux conséquences dramatiques pour les pauvres en particulier. Aujourd’hui, on ne peut engager de démarches d’éducation populaire pour les «gens de peu» face aux mépris, à l’arrogance et à la corruption organisée des mafias financières et politiques, sans vouloir former des leaders sociaux capables de changer le monde.
D’autres mondes sont nécessaires, c’est notre ambition d’hommes libres, de justice, d’amour et de paix.

 

Voir un extrait de son intervention :

 

 

Agenda

RENCONTRE PUBLIQUE SUR LES BIENS COMMUNS

Pour la Transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs.

OBJECTIF PLANCTON

Action de science participative originale menée à Brest et à Lorient en partenariat avec Plancton du Monde.

AMENAZAS PARA LA PESCA EN EL MEDITERRÁNEO

24 de mayo 2014: visita y charlas en Vinaroz, región de Valencia.