Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Li Chenggi, professeur, Chine

 

Consolider les paysans

M. Li Chenggi, Chine, professeur  

 
Il y a eu en Chine une profonde réforme ces dernières années. Et à propos de l’agriculture et des paysans, on peut parler de rénovation ; c’est d’ailleurs le cas dans tous les pays socialistes (Corée du Nord, Cuba). Car s’il n’y a pas de réforme, il n’y a pas de développement, s’il n’y a pas de développement, il n’y a pas de socialisme!
Malgré la crise financière, la croissance est très rapide : 8,8 % ; la Chine a dépassé l’Allemagne. Avant la réforme, le revenu moyen était de 1 yen par habitant et par an, après la réforme, le revenu était de 150 yens par tête et par an. La réforme était donc nécessaire. Avant la réforme, le contrôle de l’Etat sur les activités économiques était total, après la réforme les changements ont été profonds. Ils sont surtout importants sur 4 points:

  • Le droit sur le foncier
  • L’accès au marché
  • Les travaux dans les activités non agricoles
  • Le droit à l’autonomie de gestion

 La politique vis-à-vis de paysans se déroule dans un contexte d’industrialisation et d’urbanisation intense. Il s’agit donc pour le gouvernement de réduire le nombre de paysans, et de bien former ceux qui restent. La formation est centrée sur les aspects techniques et les pratiques.  Il y a 4 types de ressources pour le développement rural : l’Etat, les entreprises privées, l’université et les organisations non gouvernementales ;

Cependant l’Etat contrôle encore beaucoup le développement rural. La formation des paysans dépend de nombreux ministères, beaucoup trop et les ONG n’ont pas assez d’argent aux des chinois qui eux veulent gagner beaucoup d’argent ! Il faut 220 dollars par an pour les jeunes formés.

 

Voir un extrait de son intervention:

 

Agenda

RENCONTRE PUBLIQUE SUR LES BIENS COMMUNS

Pour la Transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs.

OBJECTIF PLANCTON

Action de science participative originale menée à Brest et à Lorient en partenariat avec Plancton du Monde.

AMENAZAS PARA LA PESCA EN EL MEDITERRÁNEO

24 de mayo 2014: visita y charlas en Vinaroz, región de Valencia.