next day delivery viagra
viagra good
free cialis coupon
what dosage of viagra
how to take viagra correctly
online pharmacy uk
viagra doses recommended
average viagra dosage
cialis online without prescription
over the counter erection pills walgreens
discount viagra

Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Fiche de capital méthodologique

Learning Journey

Une Learning Journey consiste en la rencontre d’un groupe de personnes lors d’une visite guidée selon la méthodologie du parcours en U. Durant ces visites, les participants prennent le temps de faire face à leurs sentiments, leurs émotions, et les incorporent dans la production d’un nouveau savoir.

Méthodes de Terre Citoyenne
Learning Journey

Objectifs

 

  • Engendrer un nouveau savoir.
  • Découvrir l’autre, ses pratiques, ses préoccupations et ses espoirs.
  • Partager les connaissances existantes.
  • Générer des réseaux d’échange entre les participants.

Processus

 

  • Une Learning Journey requiert toute l’organisation et la logistique nécessaire pour mettre en place la visite d’un groupe de personnes à un lieu déterminé.
  • Le processus commence avec la visite de terrain. En général on divise le groupe en petits sous-groupes et on les conduit vers des lieux différents.
  • Après la visite, les groupes se réunissent pour exprimer et partager leurs sensations, leurs sentiments et leurs surprises, tout cela sans émettre de jugements sur les sentiments des autres.
  • Puis, les groupes sont mélangés afin d’échanger sur leurs découvertes, les questions en suspens, leurs doutes et les actions qui pourraient naitre de cette expérience.
  • Le pas suivant est celui de la prise de notes individuelle, un moment de réflexion interne pour réfléchir sur ses découvertes, se poser des questions, réfléchir à des leviers de changement personnel et aux actions possibles.
  • Ces mêmes points, mais cette fois au niveau collectif, se discutent durant la phase suivante, les groupes sont classés par pays.   
  • Enfin, tous les participants se réunissent en un grand groupe pour présenter en plénière les découvertes faites, les leviers de changement, les questions en suspens et les actions possibles.


Fondements

Le parcours en U est une trajectoire d’apprentissage pour le changement en forme de “U”. Il va de « la découvert » à l’ « action » en passant par une « position personnelle ». Il ne marche pas sans l’« engagement » irréversible de l’acteur. Il se construit en trois phases:

  • La première, les découvertes et sensations -étapes clés du processus- correspondent, grosso modo, à une observation extériorisée de tout ce qui fait référence à l’objet de l’apprentissage. Cela implique voir, sentir, ressentir, écouter les autres et partager avec eux. Cela à lieu à travers les visites et les rencontres avec les autres protagonistes. La sensation doit venir non seulement de nos propres sens mais aussi de ceux des autres, c’est-à-dire sentir et ressentir avec les yeux, les oreilles, les doigts et le nez des autres. Durant les visites, cela passe par le respect de quatre normes élémentaires : écouter les observations et les questions des autres, être attentif à leurs réactions émotionnelles, se retenir le plus possible de juger et, à la fin de la visite, exprimer collectivement (hôtes et invités) nos surprises, nos étonnements, nos réactions. Cette étape riche en sensations est celle de l’éveil de nos sens, elle nous conduit incontournablement à l’étape suivante: celle de la descente dans l’intérieur de l’être.
  • Cette seconde étape, celle de l’appropriation, de l’émergence de changements internes (ouverture de l’être/ position personnelle) marque, sans doute, le début du changement. Pendant cette phase, on sort définitivement de nos certitudes propres pour embrasser les nouveaux horizons ouverts lors de l’étape antérieure. On distingue vaguement, mais avec conviction, le contour des innovations que nous pouvons construire dans notre vie, dans nos activités, nos relations,… c’est l’intériorisation des moments vécus. Ca nous fait bouger, imaginer, prendre conscience de beaucoup de choses. A partir de cette étape, on prétend construire le futur, améliorer la vie quotidienne. A travers ce qu’on a expérimenté, cette sensation nous pousse inévitablement vers l’action, nous pousse à ressurgir. En effet, cette descente dans l’intérieur de l’être appelle à une croissance de l’être matérialisé par le désir d’agir, de produire des actions pour le développement. C’est la phase dse actions possibles…
  • La dernière, la réalisation, durant laquelle l’action est le résultat du processus. Elle commence par un engagement avec le mouvement, le changement, l’amélioration des conditions de vie, de travail et des profits des activités que nous entreprenons. Elle permet d’avoir les capacités d’influence nécessaires au développement, au changement positif.

Points forts de cette méthode

La “déconstruction” de la parole institutionnelle et du discours idéologique, en faveur de l’émotion fait que surgisse un nouveau savoir plus novateur et que les liens entre les participants se resserrent.


Points faibles et obstacles de cette méthode

C’est une méthode qui requiert beaucoup d’organisation. Elle peut se heurter à certaines résistances personnelles à partager des sentiments et des sensations.



Plus d’infos

Public: Participants de la rencontre
Exécuteurs: Organisateurs de la rencontre.
Eléments pédagogiques: L’expérience entant qu’élément pédagogique.
Résultats/ produits: Lignes d’action, connaissances, actions à suivre.

 

 

Méthodes associées:

U-Process
Voyages d'études

Pour en savoir plus

The U-Process : A social techonology for addressing complex challenges.
U-procedure and Theory U en Wikipedia
Formation des leaders sociaux. Pour des savoirs et des pratiques au service du changement social.