Le saviez vous?

24 000 personnes meurent chaque année en mer sur un total de cialis tadalafil 20 mg 15 millions de viagra canada overnight travailleurs engagés à plein temps dans la pêche en mer. La FAO met en cause principalement la chasse aux économies et le mauvais état de viagra without prescription nombre d'embarcations. Les pêcheries les plus dangereuses sont situées dans le nord-est du Pacifique, l'Atlantique nord et la mer du nord.  Lire+

Fiche de generic viagra melt tabs capital méthodologique

Synthèses cartographiques

La cartographie est une technique pour représenter graphiquement et organiser le savoir  par le biais d’un réseau de viagra alternative concepts ou d’idées liées entre elles.

Méthodes de Terre Citoyenne
Synthèses cartographiques

Objectifs

 

  • Organiser l’information émanant d’une réunion, d’une rencontre, etc. par le biais d’une approche « cartographique ».
  • Structurer l’information pour en faire un ensemble cohérent, unir des concepts ou notions clés.

Processus

 

  • Avant la rencontre, et sur la base des travaux préparatoires créés par un groupe d’experts et les organisateurs, des axes sont identifiés afin de viagra tablet weight faciliter la synthèse transversale des ateliers.
  • Pendant les ateliers, un rapporteur cartographe note les principaux « constats » et « propositions d’action » émanant des participants, en les classant par axes.
  • Ensuite, à l’aide d’un programme informatique, toutes les « propositions d’action » sont compilées en fonction des axes. La compilation se présente sous forme de cialis soft tab discount generic cartes indiquant l’atelier ou la table ronde correspondante. Ce processus se fait directement après les ateliers afin que le document soit présenté le plus tôt possible. Le résultat de viagra as plants la compilation offre une perspective très large de best price for cialis generic synthèse qui traverse transversalement les ateliers spécifiques.
  • La cartographie va donc plus loin que de best way to take cialis simples rapports isolés en offrant une vision d’ensemble de la totalité des propositions faites au cours de l’évènement.


Fondements

Les synthèses cartographiques sont composées de cartes conceptuelles.
Les cartes conceptuelles ont été développées dans les années 1960 par Joseph D. Novak, professeur émérite de l’Université de Cornell, en se basant sur les théories de David Ausubel sur l’apprentissage significatif. Selon Ausubel "le facteur le plus important dans l’apprentissage est ce que le sujet connait déjà”. L’apprentissage significatif a donc lieu quand une personne met en lien consciemment et explicitement les nouveaux concepts avec ceux qu’elle possède déjà.  Avec l’apprentissage significatif se produisent aussi une série de changements de notre structure cognitive, modifiant ainsi les concepts existant et formant de nouveaux liens entre eux. Voilà pourquoi le dit apprentissage dure plus longtemps et est bien meilleur que la simple mémorisation : les nouveaux concepts s’oublient moins vite et s’appliquent plus facilement à la résolution de problèmes. Avec une carte conceptuelle, on oblige le lecteur à jouer avec les concepts, à s’imprégner du contenu et à prêter attention à la relation entre les concepts. De cette façon, l’information se fixe bien mieux.


La synthèse cartographique a été élaborée par la fondation Charles Léopold Mayer (www.fph.ch), comme instrument de capture, de traitement et d’organisation d’une information complexe. Il s’agit d’un outil qui sert à organiser de façon plus claire et précise ce qui a été analysé, débattu et proposé durant les réunions ou évènements. Avec cette méthodologie on how to get viagra parvient à contraster de façon transparente des idées exprimées dans des lieux et à des moments différents, comme par exemple, deux ateliers simultanés d’un même évènement ou plus. De plus, la synthèse cartographique est un procédé efficace qui permet de transformer une rencontre en un espace de production collective de connaissances et de propositions, orientées directement à la mise en pratique.
La cartographie a été appliquée à un ensemble d’évènements de nature diverse et de grande amplitude.

Elle a été conçue initialement pour préparer l’ « Assemblée Mondiale de Citoyens »  (Lille, France, 2001), et postérieurement appliquée pour systématiser les débats de la rencontre internationale “Université XXI” (Brasilia, Brésil, 2003), du Forum Social Mondial (Porto Alègre, Brésil, 2003), du Forum Social thématique de Cartagena (Colombie, 2004) et du Congrès fondateur de l’organisation mondiale « Cités et Gouvernements Locaux Unis » (CGLU, Paris, France, 2004) auquel ont participé plus de 3 000 maires.


Points forts de cette méthode

La représentation graphique se révèle être attractive pour la majorité des personnes. Les inputs qu’offre cet outil pour la rédaction des conclusions finales de chaque rencontre sont le produit d’une création collective et représentent la richesse et la diversité de la rencontre elle-même.


Points faibles et obstacles de cette méthode

C’est une méthode qui demande un grand niveau d’organisation, qui demande d’avoir une équipe qualifiée, un espace de travail et une logistique complexe.


Apllications

USACH - ORUS: Almedio realiza la sistematización cartográfica del seminario internacional “Reinventando la universidad estatal" organizado por el Observatorio de Reformas universitarias (ORUS) y la Universidad de Santiago de Chile (USACH),realizado el 20 y 21 de junio del 2006.

Fits: Almedio a capitalisé le second Forum International Tourisme Solidaire, commerce équitable et développement durable, FITS 2006, organisé dans la ville de Tuxtla-Gutierrez (Chiapas, Méxique), du 24 au 27 mars 2006.

Rencontres internationales au Vietnam: Almedio a réalisé la systématisation de deux rencontres: « Quelle université pour le XXIème siècle? » organisée par le projet de l’Université Internationale TriViet et « le développement de l'enseignement supérieur: les leçons de l'expérience », organisée par l'Université Hoa Sen dans la ville de Ho Chi Minh, Vietnam, du 16 au 20 octobre 2009.


Plus d’infos

Public: Participants de la rencontre et organisations intéressées.

Exécuteurs:
Equipe de rapporteurs cartographiques.

Outils:
Software pour la réalisation des cartes.

Eléments pédagogiques:
Est en lien avec la théorie de l’apprentissage significatif.

Résultats/ produits:
Obtention de “cartes” pour chacun des ateliers couverts, ainsi qu’une compilation de ces dernières ; sous forme de document papier ou en format numérique.

 

 

 

Méthodes associées:

Systématisation de rencontres

Pour en savoir plus

Cartes conceptuelle sur Wikipedia
Carte heuristique sur Wikipedia
Apprentissage significatif sur Wikipedia
Desmodo: software qui permet de faire une synthèse de carte conceptuelle